Aubergines Bettes à cardes Betteraves Brocoli Carottes Choux-fleurs Concombres
Courges-courgettes Haricots Laitues Navets Piments, poivrons Radis Tomates Fines herbes




 

Histoire

TOMATES
Famille des solanacées

Durée germinative :
2 ans (pouvoir germinatif fort)
2 ans (pouvoir germinatif moyen)
À vérifier par la suite

Genre de Solanacées groupant sept espèces originaires de l’est de l’Amérique du Sud et et des îles Galapagos, en particulier l’espèce Lycopersicon lycopersicum (esculentum), des Andes, cultivée dans de nombreux pays du monde pour son fruit juteux.

La tomate (Lycoperscum esculentum) est originaire de l’ouest de l’Amérique du Sud, dans une zone allant du sud de la Colombie au nord du Chili et de la côte Pacifique (en incluant les îles Galapagos) au contrefort est des Andes, parfois jusqu’à 3400 m d’altitude.

À l’origine, la tomate était cultivée par les Incas. Ce sont alors des espèces sauvages dont les fruits sont verts, amers, non comestibles. Une seule d’entre elles, la Lycopersicum esculentum cerasiforme, sort de sa région d’origine et se retrouve dans les zones tropicales et subtropicales d’Amérique. 

Découverte au Mexique au XVIème siècle par les conquistadores, la tomate est aussitôt introduite en Europe avant même la pomme de terre, le topinambour, le maïs et le tabac. Mais personne n’a pu établir à ce jour comment elle est parvenue au Mexique. Le mot tomate vient de tomatl, nom sous lequel cette plante était connue dans la langue aztèque. 

La tomate a longtemps été considérée comme un plante toxique au même titre que ses cousines la terrible mandragore, la mortelle belladone, l’empoi-sonneuse jusquiame et la datura qui rend fou. Il faut attendre la fin des années 1700 pour qu’elle passe du statut de plante ornementale (l’agronome Olivier de Serres la vouait à la décoration des tonnelles) à celui de plante potagère. 

C’est en Italie, puis dans les pays méditerranéens que la tomate connut ses débuts d’utilisation culinaire en Europe. Première étape : l’Italie, puis la Provence. On lui attribuait des vertus aphrodisiaques. 

Il fallut attendre 1793 pour la voir réhabilitée dans la France entière. En effet, les Marseillais qui pénétrèrent dans Paris en entonnant leur chant de marche, futur hymne national, réclamèrent : des tomates. 

Elle a été appelée Pomme d’or par les Italiens et pomme d’amour par les Provençaux ! C’est sous forme de sauces plus ou moins relevées qu’elle commence à entrer dans la cuisine méditerranéenne. 

Les anglo-saxons s’en méfieront longtemps : à la fin du XIXème siècle, on trouvait encore des ouvrages culinaires anglais dans lesquels on recommandait de faire bouillir la tomate durant 3 heures au moins, afin de se protéger d’éventuels effets toxiques! Ce n’est que vers les années 1920-1930 qu’elle commence à être largement commercialisée.

 
Téléchargement

 

                                                                  Mise à jour 2014 - Marise Labrie (labrie.marise@gmail.com) et Francine Ménard